Doses de science
15 septembre 2023

Agriculture

Remplacer 50 % des produits d’origine animale (bœuf, poulet, œufs, lait) par des produits alternatifs d’origine végétale d’ici 2050 (à l’échelle mondiale) peut réduire 31 % des émissions de gaz à effet de serre liées à l’agriculture, estime pour la première fois une étude publiée mardi dans la revue Nature Communications. Ce changement de culture peut entraîner de nombreux autres bénéfices, selon les auteurs, tels qu’une diminution de la dégradation des forêts, une réduction de la consommation en eau ou encore une augmentation de la biodiversité si les surfaces agricoles délaissées sont reboisées.